Nos étudiants et l’international



       

L’ouverture vers d’autres cultures, d’autres façons de vivre et de travailler est aujourd’hui une qualité indispensable aux métiers d’Ingénieur. L’ENSIL encourage vivement ses étudiants à effectuer des séjours à l’étranger.

  • Dans le monde entier, notre réseau de partenaires universitaires permet de réaliser des semestres d’études validés par des crédits ECTS ou un double diplôme.
  • Notre tissu de relations industrielles et le réseau des anciens élèves accompagnent la recherche et la réussite des stages industriels à l’étranger.

La politique internationale de l’ENSIL, en cohérence avec celle définie au sein de l’Université de Limoges, est fondée sur la mobilité étudiante et enseignante, la connaissance des enjeux internationaux et la curiosité scientifique et intellectuelle au-delà des frontières.


Langues et ouverture au monde

L’ouverture sur le monde est soutenue par l’enseignement obligatoire de deux langues étrangères (anglais obligatoire (niveau exigé au TOEIC), mais aussi allemand, espagnol).

L’ENSIL incite fortement les élèves ingénieurs à effectuer des mobilités à l’étranger sous forme de stages ou de séjours d’études en Europe ou dans d’autres destinations.

Place de la mobilité internationnale dans le cursus

Actuellement, 85 % des élèves d’une promotion effectuent un séjour à l’étranger d’une durée supérieure à 3 mois.

Depuis 3 ans, 90% des élèves de l’ENSIL partant à l’étranger peuvent prétendre à une bourse à la mobilité internationale (ERASMUS – séjours d’études/stages en entreprise, PRMI – Programme Régional de Mobilité Internationale – , ou ENSIL).

Présence d’étudiants internationnaux

L’ENSIL accueille également des étudiants étrangers dans les différents cursus de l’école dans le cadre des programmes d’échanges européens (ERASMUS) et internationaux.

Elle participe notamment au programme n+i, formation internationale d’excellence en ingénierie, présentée par Campus France et soutenu par la CDEFI (Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d’Ingénieurs) ainsi que par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.