Historique

Le rapport de prospective LIMOUSIN 2007 (élaboré en 1987), précisait la nécessité de doter la Région Limousin d’une école d’ingénieurs à caractère généraliste afin de former 160 ingénieurs par an et de combler ainsi le déficit en formation d’ingénieurs de cette région.
Grâce à une initiative forte des collectivités territoriales et en tout premier lieu du Conseil Régional, l’ENSIL a été créée par le Décret du 13 septembre 1991.

L’école a ouvert ses portes à la rentrée 1992 sur « le site JIDE » qui fut acquis et réhabilité par le Conseil Régional et mis à disposition de l’Université de Limoges pour l’installation temporaire de l’ENSIL. La première promotion a donc été diplômée en 1995.

En 1996, l’ENSIL a déménagé sur le Parc ESTER Technopole, dans un ensemble immobilier de 13 000 m2 prévu pour accueillir 550 élèves.

Elle est habilitée par la Commission des Titres d'Ingénieurs (CTI) à délivrer le titre d’Ingénieur (arrêté du 31 octobre 1991) dans quatre spécialités :

*La spécialité « Mécatronique » fut créée en 1999, après l’avis favorable de la Commission des Titres d’Ingénieurs.


Les élèves autorisés peuvent préparer, parallèlement à leur 3ème année, une 2ème année de Master (pour s’engager ensuite dans des doctorats ciblés). A chaque spécialité sont associés une équipe de recherche (équipe intégrée à un laboratoire et un institut fédératif de l’Université de Limoges) et un centre de transfert de technologie ou une plate-forme technologique.
L’objectif est de développer la recherche scientifique et technologique en liaison étroite avec les secteurs de recherche reconnus et structurés de l’Université, et avec les laboratoires de recherche industriels du domaine de compétence.


A ce jour, l’ENSIL possède un réseau de 2445 ingénieurs diplômés. L'insertion professionnelle des ENSILIENS est rapide : le temps moyen de recherche du premier emploi est inférieur à deux mois avec un salaire moyen d’embauche d'environ 35 K€ brut annuel.

Actualités

Bilan Carbone

Semestre International en Matériaux