Campus entrepreneurs : l’équipe Plasm’ATM



logo-plasmatm

plamsatm

Nous avons rencontré (de G. à D.) Bernard LEMAÎTRE, Arthur PERRAUD, Théo TRISTANT et Victor ANDRÉ qui participent au concours Campus Entrepreneurs 2017. La grande finale approche (7 avril prochain) et ces 4 élèves-ingénieurs en Matériaux 2ème année sont fin prêts !

 

  • Carine DM : Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

Arthur : Notre entreprise est spécialisée dans la stérilisation d’outils chirurgicaux par plasma atmosphérique.

Victor : Cette technologie est innovante, elle n’a jamais été appliquée dans ce domaine !

 

  • CDM : Pour quelles raisons participez-vous à ce concours ?

Théo : Personnellement, je suis très attiré par l’entrepreneuriat et j’avais envie d’apprendre les différentes étapes de la création d’entreprise.

Victor : Je souhaitais découvrir une autre facette du métier d’ingénieur, pas uniquement la technique, mais la conduite de projet, la gestion d’équipe avec des objectifs rapprochés.

Bernard : Ce concours nous permet de développer une idée concrète, de s’initier à l’innovation, pour potentiellement monter sa propre start-up !

Arthur : Le côté « challenge » est attirant aussi ; et la victoire de Clément MUHLE, William ALLAINE (NDLR : ces deux derniers ont désormais le statut étudiant-entrepreneur et ont intégré l’incubateur AVRUL), Nina DUSAUTOY et Hakima BELKADI (l’équipe Addidream Powder) nous a véritablement donné envie de participer à notre tour !

Théo : Nous avons tous cette volonté de créer une entreprise, on peut à travers ce concours se projeter concrètement !

 

  • CDM : Quels sont les apports de ce concours ?

Bernard : La mise en application des cours de Master IAE (Management et gestion des entreprise, en double-diplôme à l’ENSIL-ENSCI).

Victor : Les études à réaliser, c’est très formateur.

Bernard : Se créer un réseau de contacts et de partenaires autour du projet ; appréhender mieux la démarche du « réseautage ».

Théo : Notre parrain David BERLAND nous a apporté son expertise. Son point de vue nous est précieux.

Arthur : Réaliser le plan de financement m’a beaucoup intéressé. J’étais trésorier d’associations, donc j’ai l’habitude de gérer un budget, et là je me suis impliqué à 100% et j’ai beaucoup appris.

 

  • CDM : Avez-vous rencontré des difficultés ?

Victor : Trouver des informations sur les différents financements existants. C’est pourquoi nous avons sollicité un rendez-vous à la CCI pour nous informer. Laetitia BOUHET-THEILLAUMAS nous a délivré de précieux renseignements.

Théo : Trouver l’idée initiale a été complexe. Nous avons beaucoup changé de pistes la première semaine pour enfin nous mettre d’accord.

Arthur : Le timing est bon dans le concours, les rendus intermédiaires et les présentations devant les jurys blancs nous permettent d’avancer pas à pas.

Théo : Nous avons posé les premiers jalons dès le départ et nous nous sommes bien organisés.

Bernard : Nous avons cherché à être crédibles dès la première présentation. Nous avons pris chaque étape avec beaucoup de sérieux.

 

  • CDM : De quoi êtes-vous le plus satisfaits ?

Arthur : Le business plan !

Bernard : Le fait que l’on ait décroché un partenaire, Acxys !

Théo : Le résultat nous plaît !

Bernard : L’entreprise est viable, elle intéresse le leader mondial des rideaux Plasma atmosphérique ! Nous en sommes fiers !

 

  • CDM : Si c’était à refaire ?

Bernard et Arthur (enthousiastes) : On le referait ! On fourmille d’idées !

 

  • CDM : Nourrissez-vous l’espoir de gagner ?

Bernard : Je pense que nous avons nos chances car nous avons fait un bon business plan et même si nous ne remportons pas la victoire, nous pourrons toujours bénéficier du réseau que nous avons établi.

Arthur : Oui, moi je pense qu’on a toutes nos chances 😉 En tout cas, les remarques positives du jury nous encouragent !

Victor : Mais attention on sait très bien qu’il y a d’autres équipes compétitives !

Théo : Nous sommes fiers du travail accompli, d’être allés jusqu’au bout du projet ! Les élèves en 1ère année se demandent s’ils doivent faire le Master IAE. Sans hésiter, oui, et ce concours est une très bonne application des enseignements dispensés.

Victor : C’est une plus-value indéniable et la formation reçue nous apporte beaucoup !

 

  • CDM : Que peut-on vous souhaiter ?

Tous : Remporter un prix signifierait que notre travail est reconnu et apprécié. C’est cela que nous souhaitons avant toute autre chose. Si nous figurons dans le palmarès 2017, ce serait vraiment valorisant bien sûr !

 

C’est tout le « bien » qu’on leur souhaite !

plamatmaffiche

Affiche Plasm’ATM

 

Parc Ester Technopole
16 rue Atlantis
87068 LIMOGES CEDEX
Tél : +33 (0)5.55.42.36.70
université ouverte 
source de réussites